Jean-Marc Eusébi : très d'humour !

Jean-Marc Eusébi : très d'humour !
Jean-Marc Eusébi : très d'humour !

Paru dans La Strada n° 246 (du 18 au 31 janvier 2016)

Jean-Marc Eusébi : très d'humour !

Enfant du village de Belvédère, il montre assez vite ses talents de dessinateur. Au collège, il se fait remarquer par ses caricatures, et devient même un des paroliers et l'illustrateur du groupe pop Shopping avec son ami Jean Michel Spagnol (certains textes sont dans le projet Gorodish /la Constante). Il aime Reiser, Vuillemin... et pour la grande déconnade il se délecte avec le journal Hara Kiri du Prof Choron ! Il se lance dans ses premières BD : Cons d'hommes (1986) et Caresse d'écorcheur (1988), c'est trash. Souvent sociétal, avec parfois du graveleux, c'est irrésistible... Son style dérange, comme au Psykopat (de Carali) où il se fait jeter ! Niçois d'adoption, il a plein d'atout car il fait des affiches de concerts rock (Balzac, Cedac de Cimiez), des Conventions disque-BD à l'Espace Magnan... Il est créateur de pièces de théâtres, de titres de presse (Barre à Mine journal satirique en presse nationale à Scènes d'Azur 06). Prodigieux artiste, le grotesque il connaît, en concepteur de chars et grosses têtes pour les carnavals de NICE (de 2001 à 2006)... Ses albums de BD s'enracinent dans l'histoire du Comté de Nice dont La Pétanque , La Baie des Paradoxes, Hôtel Beau Potage, Mais où est donc Carnavaline ? On le remarquera sur le Cd + BD : Coucou Cougourdon avec Louis Pastorelli. Il s'éclate avec les livres illustrés : La Guerre des étals (avec Max Denfer), Le Carnaval de Cougourdon (avec Nux Vomica), série d'ouvrages pédagogiques bilingues français-niçois... Très éclectique, c'est sa marque de fabrique !

Il voulait reprendre la BD comme à ses débuts, bien limite, lui qui n'en n'avait point. La vie en a été autrement en 2006, hélas.

Jack Lalli

sur facebook : Hommage à Jean-Marc Eusébi

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog